Soucieuse d’élargir l’offre de soins qu’elle souhaite proposer à ses patients, La Polyclinique Le Languedoc vient de créer un service d’accueil de jour en soins de support.

Inspiré de l’expérience des Maggie’s center anglais et des centres d’oncologie intégrative américains, ce service a pour objectif l’amélioration de la qualité de vie des patients pendant les traitements et en phase palliative, par des soins de support personnalisés et adaptés.

L’accueil de jour en soins de support à la Polyclinique Le Languedoc vient compléter le pôle de soins palliatifs, composé également d’une équipe mobile de soins palliatifs (EMSP), intervenant depuis 2000 dans les services de la clinique au sein d’un secteur dédié et à l’extérieur (domicile, EHPAD, SSR, etc.).

L’accueil de jour

Le service d’accueil de jour est une structure associant une prise en charge médicale et des activités d’aide et de soutien, qui poursuivent l’objectif prioritaire dans l’accompagnement des patients : l’amélioration de leur qualité de vie. « Notre objectif est de prendre en charge les patients très tôt dans le traitement de la maladie, dès la chimiothérapie, afin de proposer une prise en charge globale au patient et à la famille. Cela sous-entend une excellente prise en charge médicale, avec un haut niveau d’expertise, mais aussi un accueil dans des conditions favorables », explique de Dr Claire Fourcade, médecin coordinateur du pôle de soins palliatifs. Cela comprend une prise en charge personnalisée, par exemple avec une nutrition adaptée avec un atelier cuisine, mais aussi de la réflexologie, sophrologie, etc. Cette nouvelle modalité de prise en soins a l’originalité d’associer l’intervention de professionnels de la santé (médecin, psychologue, kinésithérapeute, infirmière, etc.) et des intervenants d’autres spécialités (sophrologie, art-thérapeutes, musico-thérapeutes, bénévoles du milieu associatif, etc.)

Cette prise en soins très large s’inspire de différentes études montrant que la prise en compte de la qualité de vie des patients a une incidence positive sur la durée et la qualité de vie.

La dimension de groupe s’est très rapidement révélée essentielle pour les patients comme pour les intervenants. Les échanges nombreux et la convivialité contribuent beaucoup au succès de ce projet.

Une prise en charge effectuée par une seule équipe

« Les soins palliatifs ne sont pas seulement les soins de fin de vie. 50 % des patients du service de soins palliatifs regagnent leur domicile en fin d’hospitalisation. Nous suivons certains patients parfois durant plusieurs années. Pour eux, retrouver des personnes qu’ils connaissent à domicile et en établissement est très rassurant, rappelle-t-elle » Il nous paraît fondamental que cette prise en charge soit effectuée par une seule équipe du début à la fin, quel que soit le lieu de vie du patient ou le stade d’avancement de sa maladie. La polyvalence et l’organisation en pôle sont essentielles pour une organisation efficace. L’accueil de jour a donc toute sa place dans ce schéma d’organisation des soins pour soutenir le maintien à domicile des patients qui le souhaitent.

Le pôle de soins de support dans la nouvelle clinique (en projet)

 « Dans le cadre de la construction de la nouvelle clinique de Montredon, dont la construction va démarrer prochainement, nous avons mené un travail de réflexion passionnant avec les patients, familles, équipes de soins et architectes pour concevoir ce nouveau service. Nous l’avons imaginé innovant, s’ouvrant sur une pièce à vivre, avec deux maisonnées de 6 chambres de chaque côté. Ainsi, nous aurons un espace d’accueil plus en accord avec les valeurs que nous défendons : une prise en charge personnalisée et un accueil des familles dans une atmosphère plus chaleureuse, précise le Dr Fourcade»